ChezManu.eu.org

Accueil // À propos




Liens :

French Data Network

À lire également :

Orange VS ma petite sœur
 

Orange VS Naé (feat. FDN) :

Emmener ses enfants dans les magasins n'est pas toujours une mauvaise idée.

L'Agence Orange de Rezé
Version audio par SuperMinou

Plantons le décor : Ayant peu d'argent mais une puissante envie de le dilapider pour m'acheter des choses dont je n'ai rien à foutre, pour impressioner des gens que je n'apprécie pas, je me retrouve à déambuler dans la galerie commerciale d'une grande surface, du coté de Rezé.

Planifiant à l'époque de me passer des services de N9uf Télécom pour rejoindre FDN, il me fallait procéder à la réouverture de ma ligne téléphonique, FDN ne faisant pas de dégroupage total, il me fallait tôt ou tard entrer dans l'antre du Goa'uld Apophis une agence Orange/France Télécom.
Il s'en est fallu de peu, une seconde de relâchement de plus et, au lieu d'y pénétrer, j'aurais lancé à la cantonade « alors le contrat de transit avec Cogent ça avance ? ».

Alors que je m'attarde sur un présentoir à « téléphones intelligents », un commercial me hèle, désireux de savoir s'il pouvait faire quelque chose pour moi. Ouaip, mon coco, tu peux faire quelque chose pour moi, je suis un peu perdu et j'aurai besoin de connaitre l'ordre et le timing à exécuter pour les trois opérations suivantes :

  • Ouvrir une ligne téléphonique fixe ;
  • Résilier mon abonnement auprès de mon FAI actuel (Vivendi/Universal/SFR/Neuf/Cegetel/Tele 2/Aol) ;
  • M'abonner au nouveau FAI (sans précisions de qui ça peut bien être.)

De questions indiscrètes en interrogations insistantes (on appelle ça la « découverte client »), la situation est posée :
OUI Monsieur, si je veux ma ligne fixe c'est parce que je veux m'abonner à FDN , et définitivement,
NON, je ne veux pas d'un abonnement chez Orange, avec Livebox ou Origami truc bidule.

Le petit vendeur dans un premier temps ne connait pas FDN, et finalement je peux pas spécialement lui en vouloir, il fait juste son job, qui n'implique pas de connaître l'existence d'une FAI qui faisait même pas 250 lignes ADSL à l'époque.
Sauf que là, son insistance devient relativement malsaine, on est quand même à deux doigts de la vente forcée, et comme j'ai pas non plus la journée à y passer, va quand même falloir lui expliquer que son abonnement à la con avec sa livebox, j'en voudrai pour rien au monde, et comme il a l'air de me prendre pour un demeuré va falloir que j'explique pourquoi, et je sens qu'il va pas comprendre…
Je lui rapelle donc qu'à moins de prendre un abonnement Pro (ou « premium », 'fin, plus cher quoi), Orange a la particularité de :

  • ne pas proposer l'IPv6 (bravo , on est en 2011, va falloir s'y mettre) ;
  • ni d'IP fixe d'ailleurs ;
  • et de bloquer le port 25 ;

et tout ça, ça m'empêche tout bonnement de monter MON propre petit serveur à la maison. Ce qui est plutôt gênant quand les livres de chevet du moment sont justement consacrés à cela.

Monter son serveur mail, éditions Eyrolles Apache 3ème édition, éditions O'Reilly France


Nes animation

Et voilà, encore une victoire de Canard, l'infâme commercial va rendre les armes, anéanti par mes connaissances et mon savoir, la larme à l'œil, le regard fixé sur le bout de ses chaussures, à bredouiller quelques excuses que j'accepterai, bon prince que je suis…
Bah nan, même pas, pour une fois je vais pouvoir m'amuser, le commercial est joueur, il a l'œil brillant, le poil vif, taquin, il tente une esquive !

« Boarf FDN, bof hein ! Renseignez-vous bien sur leur réseau, on nous signale pas mal de soucis sur le débit ! »

Ho ? FDN, tu connaissais pas y'a 2 minutes, maintenant ça te revient ? En parlant de débit, ça serait pas pourtant Orange qui se prend une fessée monumentale et internationale par Cogent et Megavideo à cause du débit de merde qu'ils ont au niveau planétaire et de leur politique de peering fermée au possible ?)

« Et sinon, je vois beaucoup de gens qui résilient de chez FDN en ce moment »

Alors faisons les comptes au moment des faits :

  • environ 200 lignes actives sur toute la France
  • 4 abonné⋅e⋅s en Loire-Atlantique (qui par hasard seraient tous venus te voir TOI ?)
  • aucune résiliation durant les 3 derniers mois sur tout le territoire au moment des faits.
Définitivement, j'appelle pas ca « beaucoup ».

Et le meilleur pour la fin :

« On m'a proposé de travailler chez eux, c'est tellement mauvais que j'ai refusé. »

« bwahahaha »


Bin ouais mon lapin, dis donc, par les temps qui courent, un employeur qui te propose de travailler chez lui, on s'en rappelle, ces troubles de la mémoire c'est génant, tu devrais consulter.
Sinon FDN est une association de bénévoles, exclusivement de bénévoles, y compris le camarade président, et n'envisage pas de salarier quelqu'un.
Et le jour où il gèlera en Enfer et que quelqu'un sera payé chez FDN, ce sera un technicien à barbe dure, qui parle BGP dans son sommeil, qui récite toutes les RFC avec leur date de publication sans aide-mémoire et qui configure un LNS avant le café du matin. Pas un vendeur en galerie marchande avec encore de l'acnée et du duvet.)


Heureusement, ce fut la phrase de trop, et heureusement, Naé, mon fils de 6 ans est enfin intervenu, c'en était trop pour lui :
«D'ABORD FDN C EST BENJAMIN BAYART ET PUIS C'EST BIEN, PARCE QUE CE QU'IL RACONTE EN VIDEO BAH IL A RAISON HEIN !».
Purée, fiston, merci, tu viens de me sauver, j'ai _vraiment_ cru que je m'en sortirai pas tout seul.

Mon fils mécontent

Après l'intervention salutaire de mon fils, la suite fut bien plus brouillonne : le petit commercial de galerie marchande est parti dans des explications vaseuses à base de réunions que donne FDN, et de licences, avec des numéros, à acheter auprès d'eux pour avoir le droit d'être sur Internet, pour finalement admettre qu'il ne trouvait «pas bien tous les mots pour tout m'expliquer».

Alors, certes, un commercial est là pour vendre, je l'entends bien, mais vendre en mentant, de façon aussi éhontée, et ne pas savoir fermer sa gueule avant de passer pour un con, bah ça m'a quand même bien laissé sur le cul… (Edit : d'autant plus que je me retrouve aujourd'hui à justement vendre des accès Internet).

On s'en doute, le courrier hilare que j'ai envoyé à Orange n'a rien donné, celui à la DGCCRF non plus.

Non, le vrai truc intéressant, c'est quand Mr Naé, du haut de ses 6 ans a pu rencontrer Benjamin Bayart aux RMLL 2011 à Strasbourg, lui a raconté en personne, avec la fierté que peut avoir un gamin de son âge, et qu'il a demandé a être pris en photo avec lui, « parce que sinon maman elle va jamais croire que j'ai vu Benjamin Bayart, mais en vrai hein ! Pas un faux, comme les faux Buzz l'Éclair ! ».

Naé et Benjamin Bayart

D'ailleurs Benjamin pense, lorsqu'il m'adresse les convocations à l'Assemblée Générale annuelle de l'association, à écrire un petit truc pour Naé, voilà bien le truc qu'Orange (et aucun parmi les autres gros FAI) ne sera jamais capable de faire, maintenir un lien social, et humain.


1983 - 2016 // Emmanuel Bourguin